L’Armée du Salut aide les collectivités rurales touchées par l’insécurité alimentaire

Van holds bags of healthy food for delivery to remote communities
by L'Armée du Salut
Share:

Dans les villages ruraux entourant Kirkland Lake, en Ontario, l’Armée du Salut veille à ce que chacun puisse prendre des collations nutritives et manger sainement.

« Le programme alimentaire dans les écoles, offert de concert avec la Croix Rouge, et la livraison mensuelle de paniers de denrées dans les villages reculés et isolés améliorent le bien-être des personnes seules et des familles de ces collectivités, et leur permettent de se procurer des aliments sains », dit le capitaine auxiliaire Robbie Donaldson, coordonnateur des ministères communautaires.

Selon le capitaine auxiliaire Donaldson, l’économie chancelante dans ces villages a contribué au désert alimentaire. Les consommateurs peuvent uniquement se rabattre sur des denrées chères et peu nutritives que l’on trouve souvent dans les dépanneurs des stations-service.

 « Il est bon de savoir que les membres de ma collectivité ne seront pas laissés-pour-compte. »

« Un grand nombre d’habitants de villages éloignés n’ont pas les moyens d’acheter un véhicule et souffrent d’isolement géographique et de pauvreté. Sans voiture ou accès à un réseau de transport en commun décent pour se rendre en ville où il y a un supermarché ou une épicerie, ces gens vivent dans l’insécurité alimentaire et voient leurs problèmes de santé s’accroître. »

Virginiatown est l’une des collectivités nordiques qui bénéficient du programme alimentaire dans les écoles et des paniers de denrées offerts par l’Armée du Salut.

« À titre d’aide-enseignante, j’ai croisé pendant six ans des enfants qui n’avaient ni collation ni dîner complet, dit Melanie. Cela peut compromettre leurs résultats scolaires. J’ai pu facilement cibler les familles défavorisées sans qu’elles aient à me dire qu’elles avaient besoin d’aide. »

Melanie livre les collations au nom de l’Armée du Salut lorsque les écoles sont fermées ou que les membres de notre organisation ne sont pas en mesure de le faire. Parallèlement, le personnel et les bénévoles de l’Armée du Salut distribuent, chaque mois, des paniers de denrées.

« Dans un village de 600 habitants, tout le monde se connaît. Les personnes qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts ne veulent pas que les autres le sachent, explique Melanie. En livrant les collations ou les paniers de nourriture à domicile, nous préservons leur dignité et leur témoignons une preuve d’amour et de respect. Les gens sont reconnaissants de cette délicate attention. »

« L’Armée du Salut est heureuse de collaborer avec des partenaires qui partagent la même vision qu’elle, soit de redonner l’espoir aux plus démunis. »

Les paniers contiennent des denrées non périssables, des couches, du lait maternisé, des produits d’hygiène personnelle, des aliments congelés, du lait, des céréales, des œufs, du pain, des fruits et des légumes. Dans les écoles, les enfants reçoivent entre autres de la compote de pommes et des barres céréalières.

« L’Armée du Salut est heureuse de collaborer avec des partenaires qui partagent la même vision qu’elle, soit de redonner l’espoir aux plus démunis », déclare le capitaine auxiliaire Donaldson.

« Il est bon de savoir que les membres de ma collectivité ne seront pas laissés-pour-compte », dit Melanie.

Linda Leigh