Se remettre sur pied

Jordan left and Kelley right outdoors wearing ball caps
by L'Armée du Salut
Share:

Une femme de Saanich, en Colombie-Britannique, qui s’occupe de son neveu adolescent autiste, est reconnaissante à l’Armée du Salut de son aide, à un moment où elle avait atteint un point de rupture dans sa vie.

N’ayant pas d’enfant, Kelley Sherin a accueilli Jordan, 16 ans, pour lui procurer l’aide dont il avait besoin, mais qu’il ne recevait pas. Jordan avait logé chez plusieurs membres de sa famille élargie avant d’emménager chez Kelley. Étant célibataire et l’unique adulte de la famille en mesure d’aider son neveu, elle a estimé qu’il était temps que Jordan habite un foyer adapté à ses besoins, où il se sentirait aimé.

Cependant, Kelley avait ses propres problèmes avant que Jordan n’emménage chez elle. Elle avait eu du mal à trouver un logement adéquat et s’était retrouvée sans domicile pendant deux semaines avant de louer un appartement de sous-sol déniché à la suite de la publication en ligne de son histoire. Les frais de déménagement et le paiement du premier loyer l’ont laissée sans le sou, si bien qu’elle a dû recourir à une banque alimentaire, ce qui l’a conduite à l’Armée du Salut.

« J’ai trouvé l’Armée du Salut au centre-ville, et on m’a rapidement aiguillée vers la citadelle, située à quelques rues de chez moi », raconte Kelley, qui a été accueillie à bras ouverts par Michelle O’Connor.

« Michelle m’a encouragée à parler ouvertement de mon état physique, mental, émotionnel et spirituel », explique Kelley, qui a ensuite reçu de la nourriture et une aide pratique personnalisée en s’inscrivant au programme Next Steps, offert par l’Armée du Salut.

Quelques semaines plus tard, Kelley et Jordan ont assisté à une soirée cinéma, au cours de laquelle des jeux, des gâteries et des prix de présence ont été offerts aux familles qui prenaient part à la rencontre, et Jordan a été admis dans le groupe de jeunes. « Il a dit qu’il ne vit pratiquement que pour ce groupe après y être allé seulement une fois! », dit Kelley.

Compte tenu de l’aide qu’elle a reçue de l’Armée du Salut, Kelley ressent un immense soulagement, car elle sait qu’elle peut compter sur une ressource dans les moments difficiles. Après être passée en peu de temps d’une situation de femme de carrière indépendante, ne subvenant qu’à ses propres besoins, à celle de parent célibataire en mode de survie, Kelley a constaté avec humilité à quel point les circonstances de la vie peuvent changer rapidement. Elle affirme que le soutien de l’Armée du Salut lui a permis de se remettre sur pied et de fournir les meilleurs soins possibles à son neveu.

Traduction d’un article publié le 14 novembre 2021 par Saanich News/Black Press Media.

Photo : Gracieuseté de Kelley Sherin