Célébrer le Mois de la Terre en optant pour des articles d’occasion

Celebrate Earth by refreshing, recycling and restyling your wardrobe by thrifting.
by The Salvation Army in Canada
Share:

    Célébré pour la première fois en 1970, le Jour de la Terre avait comme objectif de diversifier le mouvement écologiste, de mobiliser l’opinion publique mondiale et de la sensibiliser à la cause environnementale – une prise de conscience qui, nous le savons maintenant, est plus importante que jamais. Le 22 avril, nous sommes invités à reconnaître que les changements climatiques sont réels et que les problèmes environnementaux constituent une menace planétaire qui touche plus particulièrement les personnes les plus vulnérables et les zones les plus à risque.

    Prendre soin de la planète et des collectivités est au cœur même de la mission du service national de recyclage. Par l’entremise de ses magasins d’occasions, l’Armée du Salut est fière de faire partie de la solution aux côtés de ses clients, de ses donateurs et de ses partenaires communautaires. Moins de 5 % de tous les biens textiles que nous recevons aboutissent dans des sites d’enfouissement, ce qui signifie que 99 % des articles qu’on nous apporte ont une deuxième vie, soit en étant vendus dans l’un de nos cent magasins d’occasions, soit en étant récupérés par l’un de nos fournisseurs œuvrant dans le domaine du recyclage éthique. Au cours de l’exercice 2019-2020, nous avons détourné plus de 39 000 tonnes de vêtements, d’articles ménagers et de meubles usagés de sites d’enfouissement, soit l’équivalent de 12 fusées Saturn V de la NASA pouvant propulser des êtres humains sur la lune.

    Comme le précise Tonny Colyn, directrice nationale du développement des affaires et de la durabilité, chaque jour est le Jour de la Terre dans les magasins d’occasions de l’Armée du Salut. « Les gens ne considèrent pas toujours le commerce d’articles d’occasion comme une initiative écologique, c’est pourquoi nous voulons le souligner durant tout le mois d’avril, et non seulement à l’occasion du Jour de la Terre, explique-t-elle. On a parfois l’impression que la crise environnementale est d’une ampleur telle que nous ne pouvons rien y faire, mais en choisissant notamment d’acheter des articles de seconde main, nous pouvons tous y contribuer individuellement et amener collectivement un changement véritable. »

    Plus nous prenons conscience des conséquences environnementales de la production, de l’achat et de la mise au rebut de divers articles de consommation courante, plus les magasins d’occasions sans but lucratif constituent une option holistique pour réduire l’empreinte écologique, proposer des biens à des prix abordables et soutenir les programmes et les services offerts aux collectivités.

    « Nous effectuons la collecte et le tri d’articles de toutes sortes que nous redonnons, revendons ou recyclons, explique Mme Colyn. Dans le cadre de nos opérations de recyclage, nous acceptons tous les articles en tissu propres et secs, quel que soit leur état. Nous recherchons constamment les meilleurs moyens de réutiliser les articles que nous recevons, afin de soutenir nos collectivités, de préserver l’environnement et d’appuyer un certain nombre de projets novateurs à l’échelle locale. »

    En favorisant le suprarecyclage ou l’achat d’articles de seconde main, ou en faisant don d’articles légèrement usagés, vous contribuez à la protection de l’environnement.

    Cliquez ici pour repérer le magasin d’occasions le plus près de chez vous, cliquez ici pour trouver des idées pour donner une deuxième vie à un objet et cliquez ici pour en apprendre davantage sur le Jour de la Terre.