Participer virtuellement à la Course du Père Noël pour soutenir des personnes vulnérables

by larisa
Categories: Nouvelles
Share:

    L’année 2020 a été difficile pour les Canadiens. L’Armée du Salut a reçu cinq fois plus de demandes d’aide que l’an dernier. Plus que jamais, nous comptons sur votre générosité pour être en mesure d’offrir de l’aide concrète à des milliers de personnes et de familles dans le besoin.

    En raison de la pandémie, pour un grand nombre d’entre nous, Noël prendra une tout autre allure cette année. Il en sera de même pour la Course du Père Noël (5 km) et la Marche des lutins (1 km), dont l’objectif est de recueillir des fonds au profit des personnes démunies de votre collectivité.

    « Les organisateurs de la Course du Père Noël sont résolus à assurer la santé et la sécurité de tous les participants, explique June Li, directrice de la course à l’échelle nationale. En raison de la pandémie de COVID-19, l’activité se tiendra de façon virtuelle dans 35 villes du Canada. Même si plusieurs aspects de l’activité ont dû être modifiés, notre détermination à soutenir les personnes vulnérables, à Noël et au cours de la nouvelle année, demeure inébranlable. »

    La première Course du Père Noël a eu lieu en 1990, à Edmonton, lorsque des membres du Coin des Coureurs ont décidé de recueillir des fonds au profit de l’Armée du Salut et des personnes démunies de leur collectivité tout en pratiquant leur sport préféré. Depuis, l’activité a pris de l’ampleur, et en 2001, grâce à un partenariat établi entre l’Armée du Salut et le Coin des Coureurs, la course a lieu dans de nombreuses villes canadiennes.

    Stephanie, 56 ans, est une fidèle participante à la Course du Père Noël.

    « La Course du Père Noël me permet à la fois de faire de l’exercice et d’aider mon prochain. »

    Stephanie souhaitait apporter son soutien à l’Armée du Salut pour remercier l’organisation d’avoir aidé sa mère lorsque cette dernière avait subi des traitements de chimiothérapie.

    « J’étais adolescente lorsque ma mère a appris qu’elle était atteinte d’un cancer, dit Stephanie. Pendant neuf mois, quand elle devait être hospitalisée, un membre de l’Armée du Salut lui rendait visite et peignait avec elle pour lui remonter le moral. Je ne l’ai jamais oublié. »

    Il y a dix ans, Stephanie a participé pour la première fois à la Course du Père Noël. Elle avait été étonnée de voir le grand nombre de familles, d’amis et de collègues de travail, tous habillés de façon festive, prendre part à l’activité.

    « L’enthousiasme des participants est contagieux, souligne Stephanie. Au fil des ans, ma tenue de course est devenue de plus en plus insolite : tuque du Père Noël, lumières clignotantes, etc.

    « L’Armée du Salut joue un rôle essentiel au sein de nos collectivités, poursuit Stephanie. Elle offre son aide aux personnes vulnérables. Alors, enfilez vos chaussures de course et venez vous joindre à nous. »

     

    Inscription