Témoignages d’habitués des magasins d’occasions de l’Armée du Salut

by larisa
Categories: Non classifié(e)
Share:

    Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut proposent aux personnes à faible revenu une expérience de magasinage à bon marché.

    Grâce à un réseau de 106 magasins d’occasions et de 10 centres de distribution et de recyclage, le service national de recyclage de l’Armée du Salut empêche que des quantités innombrables d’objets finissent dans des sites d’enfouissement. Les habitués des magasins d’occasions viennent de tous les milieux. Certains ont expliqué pourquoi ils préfèrent acheter des articles de seconde main.

    Kristen se passionne pour la justice climatique et le mode de vie respectueux de l’environnement. « Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut me permettent de définir soigneusement mon style à bon marché et empêchent que des tas de vêtements prennent le chemin des sites d’enfouissement », dit-elle.

    « Je recommande constamment aux gens d’acheter des articles de seconde main, poursuit Kristen. En appuyant les magasins d’occasions de l’Armée du Salut, les gens permettent à l’organisation d’offrir des services essentiels aux personnes vulnérables et réduisent ainsi leur empreinte sur l’environnement. »

    En plus de contribuer à la protection de la planète, les magasins d’occasions de l’Armée du Salut proposent aux personnes à faible revenu une expérience de magasinage à bon marché.

    Jamilla, jeune diplômée universitaire, recherche un « look » professionnel. En raison de ses moyens financiers limités, le magasinage dans un centre commercial représente un défi de taille.« Je voulais avoir l’air présentable lors des entrevues d’emploi. Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut m’ont aidée à amorcer un cheminement de carrière réussi. »

    « Lorsque j’étais étudiante, je travaillais au salaire minimum, explique Jamilla, qui est maintenant travailleuse sociale. Il est plus important de payer le loyer, les factures d’électricité, de téléphone et d’épicerie que d’acheter des vêtements neufs. »

    Jamilla voulait obtenir un meilleur emploi, mais estimait que sa garde-robe n’était pas à la hauteur. « Il me fallait des vêtements adéquats pour me présenter aux entrevues d’embauche, dit-elle. Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut m’ont aidée à amorcer un cheminement de carrière réussi. »

    Lorsque Nin a appris que les magasins d’occasions de l’Armée du Salut permettaient d’offrir de l’aide concrète à des personnes vulnérables, cela lui a donné une raison supplémentaire de continuer à y faire des achats et à donner des articles. « Si vous souhaitez contribuer à améliorer la qualité de vie de membres de votre collectivité, vous devriez encourager les magasins d’occasions de l’Armée du Salut, dit-elle. Les fonds générés par la vente d’articles que je donne sont investis dans la collectivité, et c’est ainsi que l’Armée du Salut redonne au suivant. »

    Pour obtenir de plus amples renseignements sur les magasins d’occasions de l’Armée du Salut, cliquez ici.